aimer jésus
aimer jesus
jésus christ dieu existe t il
Jesus
bible
islam
jesus
christianisme

Paroles de Cœur
Toi qui cherche la vérité
Dieu vous aime ?
Histoire du christianisme
La chronologie de l'église
Paul de tarse
L'influence païenne
Les conciles œcuméniques
 Sectes et hérésies
le coran parle aux chrétiens
Oh gens du livre !!
Histoire de Jésus dans le coran
Jésus, un Dieu ou un prophète?
Jésus, fils de Dieu ?
La trinité
 Jésus crucifié??
 Le péché et la rédemption
 La voie du paradis
La trinité
L'histoire de la trinité
 12 arguments contre la trinité
Réfutation logique de la trinité
 Réfutation par paroles du christ
Le saint esprit
Ce qu'en dit l'islam
Jésus: divin?
 La bible : jésus n'est pas Dieu
 Les fils de Dieu dans la bible
 Les passages interprétés
 Et les miracles?
 Questions logiques
Ce qu'en dit l'islam
La bible :Parole de dieu?
Qui a écrit les Evangiles ?
L'altération des manuscrits
Les manuscrits de la bible
Une parole inspirée ?
Catholique ou protestante
Les livres perdus de la bible
 Contradictions dans la bible
 Erreurs dans la bible
 Altérations dans la bible
 Réponse aux allégations
Ce que dit le coran
Jésus fut il crucifié
Les récits divergeant
 Qui fut crucifié?
messie témoignage de manuscrits
 La dogme du péché Original
Le péché et le salut en islam
Missionnaires reconvertis
 L'Abbé jean marie Duchemin
 Pasteur Yussuf Estes
Prédicateur  Wadie Ahmed
Ali ramadan Najil
 Sylie 
Martina habib
jésus Un jeune Kabyle
Autres
L'évangile de Barnabas
Qui est Barnabé
 Texte intégral de l'évangile
 Réponse aux accusations
Ceci est la vérité
Un vrai prophète selon la bible
 Les miracles du coran1
 Les miracles du coran2
 Les miracles du prophète
 Prédictions réalisées
 Mohammed dans la bible
 Les valeurs du prophète
 L'expansion de l'islam
Réponse Aux Désinformations
Désinformations sur le coran
Désinformations sur le prophète
Islam et terrorisme
La femme en islam
La legislation en islam

Secrours Islamique

 
  Predictions des faits a venir dans le coran et la sunnah
PREDICTIONS REALISEES

 

LE CORAN ET L'AVENIR

    1. Les Byzantins: le coran prévoit la victoire des Romains sur les perses .
    2. Dieu te préserve des Hommes
    3. produisez un chapitre au moins pareil
    4. Bientôt ce grand nombre sera dispersé
    5. Vous entrerez dans le temple sacré
    6. Nous t'avons affranchi des moqueurs
    7. Nous jetterons l'épouvante dans le cœur des mécréants
    8. Certes, nous le conserverons
    9. Ancien séjour

LE PROPHÈTE ANNONCE DES FAITS A VENIR

  1. Le prophète annonce la conquête de la Syrie , du Yémen, puis de l'Iraq.
  2. Le prophète annonce la venue de prophètes imposteurs .
  3. Le prophète annonce que dans la tribu de thaqif il y aura un menteur et un tyran .
  4. Le prophète annonce la conquête par la mer et prédit que Umm Haram bint Milhan sera parmi eux .
  5. Le prophète prédit la sortie d'un grand feu de la terre du hijaze( actuellement Arabie saoudite).
  6. Le prophète annonce aux musulmans qu'ils vont combattre les tatar (venus de mongolie) .
  7. Le prophète décrit ce qui se passe à des milliers de kilomètres dans la bataille de moata
  8. Le prophète Mohammed annonce la conquête de l'Egypte
  9. Le prophète Mohammed dit Que an-Najashi mourrait tel jour en Éthiopie alors que la distance qui les sépare est de milliers de kilomètres .
  10. Es-tu venu m'interroger sur la droiture et le péché?
  11. Celle d'entre vous qui est la plus prompte à donner en charité sera la première à me rejoindre
  12. le Prophète prédit que Ammar bin Yasir serait tué par un groupe de transgresseurs
  13. le Prophète prédit que Hasan bin ‘Ali réconcilierait deux importants groupes musulmans en guerre
  14. le Prophète (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) avait prédit à l'avance les lieux de décès de certaines personnes qui allaient participer à la bataille de Badr
  15. le Prophète prédit qu'il tuerait Oubayy bin Khalaf

 

Prédictions dans le coran:


I- " ALIF. LAM. MIM. - Les Byzantins ont été vaincus, dans la terre la plus voisine et, après leur défaite, ils vaincront à leur tour (les Perses) dans moins de dix ans (le mot bidh'a signifie de trois à dix ans). C'est à Dieu qu'appartient la décision au début et à la fin et ce jour-là, les croyants se réjouiront de la victoire obtenue par l'assistance de Dieu ; Il assiste celui qu'Il veut ; Il est Le Tout-Puissant, Le Miséricordieux. C'est là la promesse de Dieu ; Dieu ne manque jamais à Sa promesse, mais la plupart des Humains ne savent point; ils savent une simple apparence de la vie ici-bas ; quand à la vie future, ils ne s'en soucient pas " (Coran 30/1-6).

    Les Perses étaient adorateurs du feu, et leur succès réjouit beaucoup les arabes idolâtres de la Mecque. "Vous", disaient-ils aux Musulmans "vous et les Chrétiens, vous avez un livre ; nous n'avons pas de livre, pas plus que les Perses ; nos frères les Perses ont vaincu les Chrétiens, bientôt nous aurons le dessus sur vous". Abou-Bakr fit alors un pari avec Obaï ben Khalaf que la prophétie serait accomplie dans l'espace de trois ans : la gageure était de dix jeunes chamelles. Le Prophète ayant appris le pari, fit observer à Abou-Bakr que le mot bidh'a signifiait un nombre de trois jusqu'à dix ; les termes du pari furent donc modifiés ; on fixa le temps à neuf ans et la gageure à cent chamelles. Obaï mourut à son retour d'Ohod, mais les Byzantins ayant défait les Perses sept ans après leur défaite , Abou-Bakr se fit donner les cent chamelles par les héritiers d'Obaï. Le Prophète lui dit : "Donne-les aux pauvres".

    On remarquera ici que la prédiction de Dieu est précise, "dans quelques années" (bide'i sinina), le mot bide'i signifiant un nombre de trois à neuf, et s'appliquant à une époque très rapprochée : " les croyants se réjouiront... Dieu ne viole point ses promesses "

L'historien Gibbon dit à ce sujet :

" Au moment où les expéditions iraniennes étaient à leur apogée, Mohammed avait annoncé que les drapeaux romains allaient être hissés pour la victoire dans quelques années. Au moment où cette prédiction fût annoncée, rien n'était logiquement plus étonnant ni invraisemblable qu'un triomphe romain, puisque les douze premières années du règne d'Héraclius laissaient plutôt penser à la chute imminente et la fin dernière de l'état romain "

Neuf ans, ne permettaient donc pas logiquement à un pays dans un état pareil de se ressaisir, d'organiser son armée et d'avoir la victoire. Surtout si l'on sait que les produits agricoles étaient régulièrement acheminées d'Egypte depuis trois siècles (303) pour être distribués à Constantinople, et que ce ravitaillement s'était arrêté pour la première fois en 618.Que les problèmes allaient assaillirent Héraclius à tel point qu'il a décidé d'aller s'installer à Carthage en Afrique du Nord (Tunisie) et de faire d'elle la capitale de son royaume. Mais malgré cela, le miracle se produisit.

    On ne conçoit pas qu'un homme de sens, qui prétend être prophète puisse s' engager au point d'annoncer que tel événement aura lieu infailliblement dans un laps de temps déterminé, sans être sûr de son fait.

Une chronologie :

 

611 Prise d'Antioche par les Perses.
612 Héraclius épouse sa nièce Martine à la mort de l'impératrice Eudoxie.
613 Prise de Damas par les Perses.
614 Prise de Jérusalem par les Perses qui capturent les saintes reliques.
615 Incursions Perses au sein de l'empire.
622 Traité de paix avec les Avars.
622 Victoire des armées byzantines contre les Perses. c'est de cette victoire que nous parle le coran
623 Destruction du Palais du roi perse à Ganzak par les Byzantins.
625 Bataille d'Adana entre Perses et Byzantins.
626 29 juin Début du siège de Constantinople par les Perses et les Avars.
626 7 août Embuscade meurtrière des Byzantins contre les Avars et les Perses.
626 8 août Levée du siège de Constantinople.
627 Défaite et mort de Razatès (Perse) contre Heraclius près de Ninive.

source : http://www.e-chronologie.org/moyen-age/byzance.php

 

 

Dieu te préserve des Hommes

II- " Dieu te préserve des Hommes " (Coran 5/67).

    Avant la descente de ce verset, le Prophète (BSDL) avait des gardes pendant la nuit. Après ce verset, il leur a dit " Partez, Dieu me préserve ". Ceci est une information concernant l'avenir, comme quoi, le Prophète ne peut être tué par un Humain! Un homme sain ne peut affirmer cela surtout quand on sait le nombre d'ennemis qu'avait le Prophète (BSDL). Malgré le nombre de tentatives pour le tuer et malgré le nombre de fois qu'il a été au milieu des combats, souvent à la tête de l'armée musulmane c'est à dire le plus proche des ennemis (et ce sont ses ennemis qui le disent) ; malgré que l'étranger qui vient à Médine ne peut reconnaître le Prophète (BSDL) sauf si on le lui désigne (pas de garde corps, pas de protocoles, tout simplement un homme parmi les autres...) Malgré tout cela aucun homme ne put lui nuire jusqu'au moment où il alla jouir de l'éternelle félicité.

Est-ce encore le SUPER hasard ?!?

Celui qui annonce de telles choses ne peut être que celui qui connaît le passé, le présent et le futur !!

 


Produisez un chapitre au moins pareil

 

III- " Si vous avez des doutes sur le livre que nous avons envoyé à notre serviteur, produisez un chapitre au moins pareil à ceux qu'il renferme, et appelez si vous êtes sincères vos témoins, ceux que vous invoquez à côté de Dieu. Mais si vous ne le faites pas, et à coup sûr vous ne le ferez jamais , redoutez le feu préparé pour les infidèles, le feu dont les hommes et les pierres seront l'aliment " (II, 21-22).

    Il annonce ici que jamais ils ne produiront rien de pareil. Ce verset prouve l'impuissance surnaturelle des Arabes sous quatre différents points de vue:

, Les Arabes avaient une haine profonde contre le Prophète et la religion qu'il prêchait, ils lui faisaient une guerre acharnée, au péril de leurs biens et de leur vie. Le défi qu'on leur adresse devait enflammer encore plus leur hostilité et il est certain que, s'ils avaient pu, en produisant quelque chose de semblable, démentir la prédiction divine, ils n'auraient pas manqué de le faire.

, Le Prophète était, même de l'aveu de ses ennemis, un homme de génie et de pénétration; un imposteur de génie n'ose guère pousser l'audace au point de mettre ses ennemis au défi d'une manière aussi absolue, sans être sûr de son fait. Si le Prophète n'avait pas su par inspiration divine que jamais ses ennemis n'auraient pu répondre à son défi, il ne les eût pas provoqués ainsi.

, S'il n'avait pas été certain de ce qu'il disait. il n'aurait pas affirmé que jamais ses ennemis ne produiraient rien de pareil; I' imposteur ne s'exprime point avec une telle précision.

, Ce verset est confirmé par ce qui s'est passé depuis le temps du Prophète jusqu'à nos jours; malgré le nombre des ennemis de l'Islam et leur acharnement, jamais on n'a pu opposer au Coran une composition qui en égalât le mérite.

    Les versets que nous venons de citer, et bien d'autres encore, prouvent que le Coran est la parole même de Dieu, car Dieu a toujours soin de démentir les imposteurs qui parlent en son nom.

    Le Deutéronome dit (XVIII 21-22): " Et si tu dis en ton coeur; Comment pouvons-nous connaître la chose que l'Eternel n'a pas dite ? Quand ce prophète parlera au nom de l'Eternel, et que la chose n'arrive pas, c'est une chose que l'Eternel n'a pas dite; le Prophète l'a dite avec effronterie: n'aie point peur de lui ".

 

Bientôt ce grand nombre sera dispersé

IV- " Diront-ils : nous sommes en grand nombre nous aidant les uns les autres ? Bientôt ce grand nombre sera dispersé, et ils tourneront tous le dos " (Coran 54/44, 45).

    Omar raconte qu'il n'avait pas compris ce que voulait dire ce verset lorsqu'il fut révélé, "mais le jour de Badr", dit-il, " j'entendis le Prophète répéter les mots 'leur nombre sera dispersé', je compris alors le sens du verset ".


Vous entrerez dans le temple sacré

V- " Vous entrerez dans le temple sacré, s'il plaît à Dieu, en toute sécurité, la tête rasée, sans crainte ".

Ce verset descendait après l'accord de "Hodaïbia" qui était conclu par le Prophète (BSDL), après que les Mecquois ont refusé aux musulmans d'accomplir le pèlerinage, malgré pas mal de points dans le traité en défaveur des musulmans, chose que les compagnons du Prophète (BSDL) n'arrivaient pas à avaler.

    Il en fut ainsi en effet, et les compagnons du Prophète entrèrent dans la Ca'ba, sans crainte et la tête rasée.


 

Nous t'avons affranchi des moqueurs

VI- " Nous t'avons affranchi des moqueurs " (XV, 95).

    Quand ce verset fut révélé, le Prophète annonça à ses compagnons que Dieu l'avait enfin soustrait aux attaques des mécréants, qui le tournaient en ridicule et s'efforçaient de détourner les habitants de la Mecque de la nouvelle foi. Ils moururent tous peu après de différentes manières, et la lumière de Dieu brilla d'un éclat que rien n'offusqua plus.


 

Nous jetterons l'épouvante dans le coeur des mécréants
VII- " Nous jetterons l'épouvante dans le coeur des mécréants " (ibid. 144).
    Cela se réalisa deux fois à Ohod : lorsque les idolâtres, après avoir eu le dessus sur les Musulmans, furent pris d'une panique subite et sans cause, et lorsque, s'étant remis de cette panique et ayant voulu, honteux de ne pas avoir achevé la poignée de Musulmans qui n'avaient pas été exterminés à cette bataille, rebrousser chemin pour les poursuivre, ils furent pris d'une frayeur subite et retournèrent à la Mecque.


 

Certes, nous le conserverons
VIII- " Certes, nous avons fait descendre le rappel, et, certes, nous le conserverons " (XV, 19)
    C'est-à-dire nous garderons le Coran dans son intégrité primitive, sans altérations et sans interpolations; aucune des sectes hérétiques qui se sont succédées n'a pu en changer une seule syllabe, ni en altérer une seule voyelle jusqu'à nos jours. Tandis que le Pentateuque et l'Evangile ont été corrompus, comme nous l'avons vu aux livres. I. et II.; et nous rendons grâce à Dieu de cette faveur. " Rien de faux n'y sera introduit, maintenant ou après, C'est une révélation du Sage, du Glorieux " (XLI, 42). Même observation que pour le passage précédent.


 

Ancien séjour
IX- " Celui qui t'a donné le Coran te rendra à ton ancien séjour " (XXVIII, 85).
    On raconte que, lorsque le Prophète sortit de la caverne, il arriva à Johfah, station entre la Mecque et Médine ; à la vue de la route de la Mecque, il fut pris d'un ardent désir de revoir sa patrie et celle de ses pères. Gabriel descendit alors et lui dit : "Tu désires revoir le lieu de ta naissance ? Oui, répondit le Prophète. Eh bien ! Dieu dit : "Celui qui t'a donné le Coran, te rendra à ton séjour, (c'est-à-dire, la Mecque), en vainqueur de tes ennemis".



 

Prédictions dans les Paroles du prophète:

 

  1. Le prophète annonce la conquête de la Syrie , du Yémen, puis de l'Iraq:
  2. Récit rapporté d'après Sufyân ibn 'Abî Zuhayr (qu'Allah soit satisfait de lui):
    L'Envoyé d'Allah (pbAsl) a dit: "Quand la Syrie sera conquise, des gens quitteront Médine avec leurs familles pour s'y rendre et inciteront les autres à les rejoindre; pourtant Médine vaudrait mieux pour eux, s'ils savaient. Puis quand le Yémen sera conquis, des gens quitteront Médine avec leurs familles pour s'y rendre et inciteront les autres à les rejoindre; pourtant Médine vaudrait mieux pour eux, s'ils savaient. Puis quand l'Irak sera conquis, des gens quitteront Médine avec leurs familles pour s'y rendre et inciteront les autres à les rejoindre; pourtant Médine vaudrait mieux pour eux, s'ils savaient".

    Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 2459

    Et ce fut ainsi , les musulmans ont conquéri la syrie , l'iraq et le yémen .


  3. Le prophète annonce la venue de prophètes imposteurs
  4. D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui),
    l'Envoyé d'Allah (pbAsl) a dit: L'Heure Suprême n'arrivera pas avant que n'apparaissent environ trente imposteurs et menteurs, prétendant tous être l'Envoyé d'Allah.

    Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 5205

    On en a vu plusieurs , comme a dit le prophète .


  5. Le prophète annonce que dans la tribu de thaqif il y aura un menteur et un tyran
  6. Récit rapporté d'après `Asmâ' bint 'Abî Bakr (qu'Allah soit satisfait des deux):
    D'après 'Abû Nawfal, Al-Hajjâj a dit à 'Asmâ' bint 'Abî Bakr: "Que penses-tu de ce que je viens de faire avec l'ennemi d'Allah?". Elle lui répondit: "Je pense que tu lui as gâché sa vie mondaine et qu'il t'a gâché ta vie future. On me fit savoir que tu appelais (`Abd-Allah ibn Az-Zubayr) fils de Dhât an-nitâqayn (la femme aux deux ceintures). Par Dieu! C'est moi Dhât an-nitâqayn, je me servais de la première pour pouvoir éloigner la nourriture de l'Envoyé d'Allah (pbAsl) et de 'Abû Bakr de la portée des animaux. Quant à la seconde, elle n'était autre que celle que toute femme porte et ne peut pas s'en dispenser. Or l'Envoyé d'Allah (pbAsl) nous a racontés qu' à Thaqîf se trouve un menteur et un tyran. Quant au menteur, nous l'avons déjà reconnu, et le tyran, je ne pense pas qu'il soit un autre que toi". Al-Hajjâj la quitta sans aucune réplique.

    Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 4617

    Le menteur était en effet "alaswad al3ansi " qui se proclamait prophète , et le tyran était el hajaj ibn yussuf , tout les deux étaient de la tribu de takif


  7. Le prophète anonce la conquete par la mer et predit que Umm Haram bint Milhan sera pami eux
  8. 'Anas ibn Mâlik (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:
    L'Envoyé d'Allah (pbAsl) avait l'habitude d'aller chez 'Umm Harâm bint Milhân (une vieille femme) qui lui servait à manger. Elle était la femme de `Ubâda ibn As-Sâmit. L'Envoyé d'Allah (pbAsl) entra un jour chez elle. 'Umm Harâm lui servit à manger, puis se mit à lui épouiller la tête. Le Prophète (pbAsl) s'endormit, puis, quelque temps après, il se réveilla en riant: "Qu'est-ce qui te fait rire, Envoyé d'Allah?", lui demanda-t-elle. - "Ce sont des gens de ma Communauté, répondit-il, qui viennent d'être offerts à ma vue. Ils font une expédition dans le sentier d'Allah et naviguent en pleine mer, tels des rois sur leurs trônes - ou comme des rois assis sur leurs trônes". - "Demande au Seigneur, Envoyé d'Allah, reprit-elle, que je sois parmi eux". Il invoqua alors Allah en sa faveur, puis posa de nouveau sa tête (et s'endormit). Ensuite, il se réveilla en riant: "Qu'est-ce qui te fait rire, Envoyé d'Allah?", demanda-t-elle. - "Ce sont, répondit-il, des gens de ma Communauté qui viennent d'être offerts à ma vue. Ils sont en expédition dans le sentier d'Allah..." Et il fit la même description que la première fois. - "O Envoyé d'Allah, dit-elle, prie Allah pour que je sois parmi eux". - "Tu es déjà avec les précédents", répondit-il.

    'Umm Harâm bint Milhân s'embarqua effectivement du temps de Mu`âwiya ibn 'Abî Sufyân; et, au moment où elle venait de quitter le navire, sa monture s'étant abattue, elle mourut.

    Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 3535


  9. Le prophète predit la sortie d'un grand feu dela terre du hijaze( actuellement arabie saoudite):
  10. D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui),
    l'Envoyé d'Allah (pbAsl) a dit: "L'Heure Suprême n'arrivera pas avant qu'un feu ne jaillisse du pays du Hedjaz, dont la lueur éclairera les cous des chameaux se trouvant à Bossra".

    Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 5164

    Ce signe est déjà apparu lorsqu'un incendie avait eu lieu dans la partie Est de Médine et demeura assez longtemps au point que son feu se voyait à Bosra du Châm. Les pierres noircies demeurent encore en ce lieu jusqu'à présent. Cet évènement eut lieu le 3 Joumada Akhir de l'an 654 de l'hégire.


  11. Le prophète annonce aux musulmans qu'ils vont combattre les tatar (venus de Mongolie)
  12. D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui),
    le Prophète (pbAsl) a dit: "L'Heure Suprême ne viendra pas avant que vous ne combattiez des gens dont les visages ressemblent à des boucliers et l'Heure Suprême ne viendra pas avant que vous ne combattiez un peuple qui chausse des sandales de poils".

    Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 5184

    5 ciécles après la mort du prophète , les musulmans furent attaqué par des tribus menés par holako, ces guerriers qui viennent de la mongolie avaient exactement la même description qu'avait donné le prophète.


  13. Le prophète décrit ce qui se passe à des milliers de kilomètres dans la bataille de moata
  14. Anas bine Malik raconte qu'un jour, le Prophète dit: "Zaid combattu sous le drapeau et fut martyrisé. Puis, Jafar prit le flambeau mais fut martyrisé aussi. Ensuite, Abdullah bine Rawaha récupéra le flambeau et fut encore martyrisé." Et en ce moment là, les yeux du Messager d'Allah (s.a.w.s) étaient pleins de larmes.

    (Sahih Bukhari, Volume 2, Hadith 338)

    Cette description , le prophète l'a donné alors qu'il était à des milliers de kilomètres , quand l'armée est rentrée ce fut comme dit le prophète .


  15. Le prophète Mohammed annonce la conquête de l'Egypte :
  16. Abû Dharr - que Dieu l'agrée - rapporte que le Messager de Dieu - paix et bénédictions sur lui - dit : "" Vous conquerrez l'Egypte, une terre où l'on use du qirâ t (une fraction du dirham et du dinar et d'autres monnaies, fréquemment utilisée par les Egyptiens et qui est encore en cours dans le cadastre, l'orfèvrerie et toutes sortes de choses divisibles en 24 qirâ t s ), lorsque vous la conquerrez, soyez pleins d'égard envers sa population car elle dispose d'une dhimmah et d'un lien de parenté "

    S a h î h Muslim , numéro 2543,

    Après la mort du prophète psl et Au temps du caliphe Omar , l'Egypte fut conquerie par amr ibn al3ass comme le prédit le prophète psl .


  17. Le prophète Mohammed dit Que an-Najashi mourrait tel jour en Éthiopie alors que la distance qui les sépare est de milliers de kilomètres :
  18. Le messager d'Allah a informé au sujet des nouvelles de la mort d'An-Najashi ( roi de l'Abyssinie) le jour où il est mort. Il est sorti avec nous au Musalla (endroit de la prière ) et nous nous sommes alignés dans les rangées et il a dit quatre Takbirs pour la prière de funérailles d'An-Najashi.


  19. Es-tu venu m'interroger sur la droiture et le péché?
  20. Wabisah bin Ma'bad vint le voir un jour pour l'interroger sur la droiture et le péché. Avant même qu'il n'ouvre la bouche, le Prophète (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) lui dit : « Es-tu venu m'interroger sur la droiture et le péché? ».


  21. Celle d'entre vous qui est la plus prompte à donner en charité sera la première à me rejoindre
  22. Un jour, il dit à ses femmes : « Celle d'entre vous qui est la plus prompte à donner en charité sera la première à me rejoindre dans la mort », et ce fut Zaynab bint Jahsh, qui était en effet la plus généreuse, qui mourut la première. (Mouslim no.2452)


  23. le Prophète prédit que Ammar bin Yasir serait tué par un groupe de transgresseurs
  24. « Ikrima a dit : « Ibn Abbas, s'adressant à moi et à son fils Ali, nous dit : « Allez trouver Abou Sa'id, en train de soigner son jardin. Il prit son manteau, s'accroupit en tenant ses genoux et nous rapporta des hadiths. Arrivé à la description de la construction de la mosquée, il nous parla en ces termes : « Nous portions les briques crues une à une, tandis que Ammar les portait deux par deux. Ce que voyant le Prophète, il se mit à secouer la poussière d'Ammar en disant : « Ce malheureux Ammar (que la troupe des injustes tuera) ; quand il les appellera au Paradis, ils l'appelleront à l'Enfer », Alors Ammar s'écria : « Je cherche auprès de Dieu un refuge contre les tourments»,

    Rapporté par boukhari

    Et ce fut ainsi , ammar dut martyrisé dans la bataille entre ali et mou3awiya , et ce fut le parti de mou3awia qui furent fautifs dans leur jugement .


  25. le Prophète prédit que Hasan bin ‘Ali réconcilierait deux importants groupes musulmans en guerre
  26.  


  27. le Prophète (paix et bénédictions d'Allah soient sur lui) avait prédit à l'avance les lieux de décès de certaines personnes qui allaient participer à la bataille de Badr

    . Passant près de ces lieux, il disait : « Voici la place de tel polythéiste, et voici la place de tel autre… ».

  28.  


  29. le Prophète prédit qu'il tuerait Oubayy bin Khalaf
  30.  

     

     


  31. Que Awais al-Qami arriverait du Yémen, qu'il serait affligé de la lèpre et qu'il en guérirait presque entièrement, à l'exception d'une surface pas plus grande qu'un dirham (et en effet, il est arrivé durant le califat de ‘Omar).
  32.